Quels traitements suivre contre les verrues plantaires ?

Attention au terrain

Des verrues (à ne pas confondre avec les mycoses) sont apparues sur vos pieds ou vos doigts ? Pas de panique ! Elles sont généralement bénignes et ne nécessitent aucun traitement, car elles disparaissent souvent par elles-mêmes. Il existe deux types de verrue à savoir la verrue vulgaire et la verrue plantaire.

Ce sont de petites excroissances de la peau assez gênantes, mais indolores. Elles sont contagieuses, car provoquées par un virus. Le grattage est aussi déconseillé au risque d’entrainer la propagation du virus. Cependant, pour de multiples raisons (inconfort, risques de contagion, multiplication, complication…), un traitement doit être envisagé.

Pourquoi laisser la verrue guérir toute seule ?

Les médecins recommandent souvent de laisser les verrues sans traitement, car elles disparaissent généralement en quelques jours. Ce conseil est surtout valable chez les enfants et dans le cas de verrues vulgaires. Comme il s’agit de lésions bénignes, entreprendre un quelconque traitement risque d’endommager la peau.

Toutefois, le processus de guérison peut être long pour les adultes, car peut s’étaler sur plusieurs mois. Selon des scientifiques, les verrues apparaissent lorsque le système immunitaire est fragile. L’auto guérison survient seulement lorsque qu’il regagne en efficacité.

Le cyprès pour combattre les verrues

verrue

Le cyprès constitue  le remède idéal contre les verrues lorsque l’apparition de ces dernières est due à la fatigue ou encore au stress. Grâce à cette plante, vous éviterez d’autres traitements qui promettent d’être douloureux. Notez que le cyprès a des vertus antivirales et immunitaires.

Pour cette raison, il est capable d’éliminer les actions du virus responsable des verrues. Il optimise également l’efficacité des anticorps et accélère le processus de guérison des lésions. Pour mieux exploiter ses principes actifs, il est préférable de l’utiliser sous forme d’extrait de plante standardisé (EPS). La solution est à appliquer sur les verrues matin et soir jusqu’à leur disparition.

L’acide salicylique : un traitement efficace contre la verrue

Si après utilisation de l’EPS de cyprès, les verrues restent persistantes, essayez un traitement à base de produit contenant de l’acide salicylique. Ce type de traitement est surtout recommandé dans le cas de verrues épaisses comme les verrues plantaires. Sachez que ce type de produit fait partie de la famille des kératolytiques.

pieds

Ainsi, il est capable de décaper les couches superficielles de la peau afin que cette dernière se régénère. Grâce à cette action, il élimine facilement les verrues en les entrainant avec les cellules mortes. Il est en vente libre auprès des pharmacies et se présente sous forme de vernis transparent, de patch ou encore de pommade. Une application d’une à deux fois par jours permet d’éliminer les verrues après 5 ou 6 semaines de traitement.

La cryothérapie : la dernière alternative

Dans le cas où l’utilisation d’un produit à base d’acide salicylique ne connait pas un résultat satisfaisant, il est préférable de se tourner vers la cryothérapie. Cette méthode est particulièrement conseillée en cas d’apparitions de verrues sur les mains. Il consiste à brûler par du froid les verrues et par la même le virus qui en est à l’origine. Ce traitement est douloureux surtout si la verrue est profonde. Un mois d’intervalle et nécessaire entre chaque séance afin d’éviter de trop agresser la peau.

Laisser un commentaire