Dans quels cas pratiquer l’orthoplastie ?

Attention au terrain

Le podologue peut réaliser une orthoplastie dans certains cas avec la mise en place d’appareils moulés et souples qui sont alors positionnés sur une certaine partie du pied afin d’offrir une solution efficace sur le long terme.

Le cas des ongles déchirés

Il arrive fréquemment que certains ongles, notamment le gros orteil, soient en partie cassés. Cette situation est due au fait que celui-ci frotte trop avec l’orteil qui se trouve à côté, venant éroder au fur et à mesure l’ongle avec les conséquences que l’on connait. De ce fait, le podologue va placer un moule entre les deux orteils afin de les protéger tous les deux. Au bout de quelques semaines, on va pouvoir constater les résultats avec une meilleure santé des ongles des pieds.

Une mauvaise position des orteils

podologues

Un des cas des figures que l’on rencontre chez de nombreuses personnes, consiste dans le fait de déceler une malformation du pied. En effet, le deuxième orteil se trouve déplacé sur le gros orteil, ce qui rend alors la marche désagréable et qui est à l’origine de nombreuses douleurs dans l’ensemble du pied.

Dans ce cas, le but est de corriger l’emplacement des orteils et on va toujours utiliser un moule mais qui sera placé de telle façon que la forme normale du pied soit retrouvée. De ce fait, le patient pourra ressentir des améliorations et les orteils vont peu à peu se déplacer pour prendre une forme adéquate et effacer les douleurs.

Laisser un commentaire