Maladies des pieds : quelles sont les plus répandues ?

maladies pieds repandues

Chaque année depuis maintenant 15 ans, une enquête concernant les maux de pied est menée par l’Union Française pour la Santé du Pied (UFSP). Le résultat de celles de 2017 a révélé que 57 % des Français souffrent de maux de pied.

Le pied est une partie à la fois locomotrice et complexe du corps. Cette complexité en fait le siège de nombreuses pathologies pouvant conduire un patient à une perte d’autonomie importante. Parmi ces pathologies, découvrez celles qui sont plus fréquentes et répandues que les autres.

Cors et Durillons

43,8 % des Français souffrent de durillons et 29,5 % de cors. À noter que ce taux est en augmentation par rapport à l’année dernière, expliquant le fait que le problème de chaussage est fréquent chez la femme de 20 à 50 ans. Les plus concernés, à part les femmes sont les sportifs, les personnes âgées et les personnes très maigres. Les cors des pieds et les durillons sont caractérisés par des callosités sous les pieds. La peau de ces derniers devient dure à cause des pressions et des frottements des chaussures. Les personnes atteintes de ces maladies ressentent généralement de fortes douleurs au niveau du talon.

maladie pied cor durillons

La meilleure solution pour traiter ces maladies est de porter des chaussures adaptées au pied pour que celui-ci ait le plus de confort possible : pas de talons plus de 4 cm pour les femmes ! Il est aussi recommandé de nettoyer la zone infectée à l’aide d’un gant de toilette et ensuite d’appliquer une crème adaptée.

En revanche, le port des chaussures à semelles synthétiques n’est pas conseillé pour éviter tout au plus la transpiration. Il ne faut pas non plus raser la partie impactée, car l’infection pourra se multiplier. De plus, si la personne est atteinte de diabète ou de problèmes de circulation sanguine, il est conseillé de consulter un podologue.

Hallux Valgus

Selon l’enquête menée en 2017, 33 % des Français sont atteints de la maladie Hallux Valgus, soit le tiers de la population. Pour ceux qui ne le savent pas, cette maladie se caractérise par la malformation du gros orteil vers l’extérieur. Elle est aussi appelée oignon à cause de la bosse qui se forme au niveau du premier métatarse à l’intérieur du pied.

maladies pieds hallux valgus

L’Hallux valgus est une maladie douloureuse, surtout pour les personnes âgées de 40 ans. Souvent les personnes victimes ne sentent pas à l’aise si elles portent des chaussures peu confortables, car les pieds ont tendance à se frotter avec les chaussures en question. Pour traiter ce genre de maladie, l’objectif principal est d’abord de limiter la déformation et de soulager la douleur. Pour cela, les femmes doivent limiter le port de talons de plus de 4 cm. Si elles persistent, la douleur s’aggravera de plus en plus.

Le port de chaussures à bout rond est la solution conseillée par les podologues. Ils proposent également des exercices qui peuvent aider les personnes atteintes d’oignon à réduire la douleur. Concrètement, chaque matin, avant d’aller au travail, on peut mobiliser le gros orteil de bas en haut avec sa main. Cela contribuera à réduire les risques de douleur avant d’affronter la journée.

Mycoses des pieds

La mycose des pieds est une infection provoquée par les champignons microscopiques qu’on retrouve surtout dans les zones chaudes et humides. D’après l’enquête de l’année dernière, 9,7 % des Français souffrent de mycoses des pieds. Les plus concernés sont les sportifs, les diabétiques, ainsi que les personnes ayant des problèmes respiratoires ou ayant un système immunitaire affaibli.

maladies pieds mycose

Les mycoses se forment fréquemment entre les orteils, au niveau des ongles et au niveau des talons. Les ongles se décolorent, s’épaississent et se décollent. Les espaces entre les orteils deviennent rouges et sentent mauvais. Des squames importantes couvrent le talon.

Pour s’en débarrasser et se sentir le plus en confort possible dans la journée, il faut traiter correctement une mycose des pieds.

En complément, il est conseillé de maintenir une bonne hygiène : ne pas se partager les linges de bain, sécher les chaussettes avant de les porter, essuyer les parties entre les orteils avant de mettre les chaussures… Ce sont des traitements préventifs moindres, mais très importants.

Le syndrome pied-main-bouche

Le syndrome pied-main-bouche est une maladie touchant les enfants de 6 mois à 4 ans. L’incubation dure 3 à 6 jours et la guérison une semaine. La maladie se présente par des complications comme la déshydratation, l’atteinte cardiaque et la méningite. L’enfant est contagieux, il peut avoir des toux, de la fièvre, mais aussi souffrir de maux de gorge, de rhinite, de troubles de déglutition ou encore de troubles digestifs. On reconnaît le syndrome par des vésicules qui se propagent dans la bouche, sur les mains et sous la plante des pieds.

maladies pieds main bouche

La maladie se transmet par la salive, les sécrétions nasales ou les selles, que ce soit par contact direct ou indirect. Il est alors important de soigner la propreté : se laver les mains avant de manger ou après avoir changé les couches, laver les objets souillés, désinfecter les surfaces, utiliser des gants jetables pendant le ménage, mettre des sous-vêtements propres et repassés, nettoyer le lit et changer davantage les draps, et enfin ne pas partager les objets de linge avec qui que ce soit.

Il faut savoir que non seulement, la maladie touche les enfants, mais aussi les adultes surtout les femmes enceintes. La maladie risque d’infecter le fœtus. À la base, il faut toujours consulter un médecin que ce soit pour un enfant ou pour un adulte.

La goutte

Généralement, la goutte est une maladie affectant le métabolisme, une inflammation intense de l’articulation. Elle est à l’origine d’une hyperuricémie chronique et se caractérise par des dépôts de cristaux d’acide urique. Elle peut aussi être d’origine génétique ou d’origine alimentaire, ainsi les personnes obèses peuvent être sujettes à la maladie.

maladies pieds gouttes

La goutte est grave, mais peut être curable. En tout cas, pour limiter les douleurs, il faudra diminuer la consommation d’abats, de viande rouge, de gibier, de sardines, de crustacés et de légumes secs. Les personnes victimes de la goutte ne doivent également plus boire de bières et d’alcools forts, car cela nuit et aggrave même leur santé.

La meilleure solution est d’abord boire de l’eau à pH alcalin, manger des aliments sains et cuits, faire du sport, consommer des laitages et enfin consulter un médecin pour constater l’état de la maladie, si c’est grave ou pas. Pour un traitement naturel, les cerises sont les fruits les plus conseillés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.