Les révélations de l’étude de la démographie des podologues

podologues

Une étude complète a été menée sur le sujet afin de mieux connaître les praticiens qui s’investissent au niveau national. En effet, les résultats mettent l’accent sur certains points qui sont à considérer pour faire évoluer la profession et l’accès des patients aux soins.

26 régions en cruel manque

Si certaines régions présentent un choix important de podologues, ce n’est pas le cas de toutes car la carte de la France recense 26 régions qui possèderaient cinquante ou moins de praticiens. Ceci est un problème majeur notamment pour les personnes habitant dans des petits villages car il leur faut alors parfois parcourir de nombreux kilomètres pour pouvoir trouver un spécialiste dans ce domaine.

Certains ne pouvant pas facilement se déplacer vont même abandonner tout traitement, ce qui est un risque sanitaire important.

Une parité inexistante

podologues

On constate également que les femmes sont très peu représentées dans cette profession car elles ne correspondent qu’à un tiers des podologues pratiquant en France. Sur plus de dix mille spécialistes sur le territoire national, cela fait une faible marge. Il semblerait donc que cette spécialité soit peu choisie par les femmes au profit d’autres dans le domaine de la médecine.

Cependant, il serait judicieux de leur faire comprendre que la demande est importante dans certaines régions et qu’elles gagneraient donc tout à s’y installer. En effet, une clientèle importante leur permettrait alors de se développer largement dès l’installation ce qui serait un bénéfice réellement partagé.

Laisser un commentaire